Mandat Biden : quel avenir pour l’Afrique ?

Tout comme ce fût le cas avec Obama, Joe Biden a été largement applaudi  majoritairement sur le continent Africain. Serait-ce parce qu’il faisait partie de l’administration Obama ? Ou serait-ce parce qu’il a dans ses discours de campagnes promis de meilleurs jours aux Africains ? Qu’il s’agisse de l’un ou l’autre des cas, il est fort probable que la politique du mandat Biden prenne largement en compte l’Afrique.

Joe Biden pense en premier à restaurer les liens diplomatiques

A l’instar de son mentor, le 46 ème président des Etats-Unis promet l’organisation du sommet des chefs d’Etats africains afin de remettre sur les lignes les relations inter diplomatiques. De l’autre côté, contrairement au président ‘’ vautour ‘’, Joe Biden pense à la pérennisation des relations avec les autres présidents du monde. C’est un acte de grand homme et Pap Ndiaye, professeur Po Paris et spécialiste des Etats-Unis le fait savoir dans ses propos où il trouve que « Donald Trump s’était signalé par son indifférence et avait tenu des propos particulièrement insultants à l’égard d’un certain nombre de pays africains ».

À l’en croire, le plan politique Joe Biden s’identifie en premier « dans la continuité des relations construites par Barack Obama ». Il s’agira donc « de restaurer des relations normales en réaffirmant les engagements au niveau de la démocratie, du développement économique ou encore des questions sécuritaires », va-t-il finir par ajouter.

Le brassage interculturel sera du mandat de Joe Biden

La composition des membres de son gouvernement est un mariage d’afro américain, de Nigérian et même de Jamaïcains. Kamala Harris, qui occupe le second siège le plus important au sein de cette administration, montre combien de fois la diversité culturelle est au sommet de l'État. D’un autre côté, principalement au niveau du trésor, Biden fait honneur aux Nigérians en confiant à Wally Adeyemo le poste de secrétaire adjoint au trésor. Ce jeune âgé de 39 ans a été sous le mandat Obama, le conseiller économique de ce dernier.

C’est à croire que Biden suit les pas de son maître pour mieux prendre racine et asseoir sa politique si bien élaborée. Outre la jeune de 26 ans, Osaremen Okolo conseillère dans l’équipe de riposte au Covid-19, l’incroyable talent qu’à l’Afrique prédestine au poste d’ambassadrice à L’0NU Linas Thomas Greenfield. Samantha Power et le futur secrétaire d’État Antony Blinken qui connaît si bien l’Afrique sont entre autres des membres de l’administration Biden.