Que faut-il savoir sur le fonctionnement d’une SAS ?


Divers /

La SASU encore appelée société par actions simplifiée unipersonnelle, est la société la plus souvent envisagée pour lancer une activité indépendante. Pour implanter sa SASU, vous devez respecter certaines formalités et démarches administratives fondamentales. Ces dernières seront mises en lumière dans les lignes à venir.

Faire une rédaction des statuts

Il s’agit là de l’étape la plus cruciale dans le processus de création d’une société par actions simplifiée. En effet, ces statuts ont pour but d’éclaircir les règles de fonctionnement de votre société. Cliquez sur statut-sas.eu pour plus de détails. Si vous oubliez de mettre en avant la moindre information concernant l’organisation de votre SASU, vous serez sans doute soumis aux règles applicables à la société anonyme. Il est donc crucial d’être très complet et très exhaustif dans la rédaction de vos statuts pour vous assurer de garder le contrôle sur les règles à appliquer au sein de la société. La constitution et dépôt du capital social Le capital social s’articule autour de deux axes que sont :

La constitution du capital social

Pour commencer votre activité, il vous faut constituer un capital social. Celui-ci représente l’ensemble des apports que vous réalisez pour créer le patrimoine de votre SASU. Sachez qu’il n’y a pas de montant minimum pour constituer votre capital. En revanche, pour gagner en crédibilité et pour rassurer les établissements de crédit, vous devez prévoir le montant correspondant le mieux à votre projet.

Le dépôt du capital social

Cette étape ne prend en compte que les apports en numéraires. C’est-à-dire, seuls les apports en nature et en industrie ne peuvent être déposés. Ce dépôt peut être fait auprès d’une banque ou d’un notaire. En fonction du type de dépositaire, vous serez soumis à plusieurs types de tarifs.

La publication dans un journal d’annonces légales

Cette étape est requise afin d’informer aux tiers la création de votre SASU. Cette publication doit se faire dans un journal d’annonces légales appartenant au même département que votre siège social. À la suite de cette publication, vous aurez à votre disposition une attestation de parution.

L’enregistrement au greffe du tribunal de commerce

Dans cette étape, il faut constituer un dossier pour réaliser l’immatriculation de votre SASU. Pour cela, certains documents sont nécessaires.