Qu’est-ce que la maladie de Parkinston?

Le corps de l’être humain n’est pas épargné des maladies puisque ce dernier est censé fournir des efforts dans le cadre de ces occupations quotidiennes qui peuvent parfois  lui causer des soucis. La maladie de Parkinston fait partie des maladies rares qui demeurent encore inconnus du grand public. C’est dans ce cadre que cet article vous propose des informations sur ce mal qui atteint bon nombre de personnes.

La maladie de Parkinston : définition

Il faut comprendre par maladie de Parkinston, une maladie neurodégénérative qui touche très rarement les personnes qui sont âgées de moins de 45 ans. Elle affecte aussi bien les hommes que les femmes, souvent des personnes de troisième âge qui ont plus de 65 ans. Cette maladie est principalement causée par la destruction ou la dégénérescence d’un certain nombre de neurone particulier : il s’agit notamment des neurones à dopamine qui se localise dans la substance noire du cerveau. En effet, les neurones dopaminergiques ont pour principal mission, la production de la dopamine qui intervient dans le contrôle des mouvements du corps humain. Ainsi, lorsqu’une personne est atteinte de la maladie de Parkinston, il y a un déficit de dopamine dans son cerveau, ce qui entraîne inévitablement des troubles du mouvement chez cette dernière.

Quelques symptômes de cette maladie

Quand une personne est atteinte de la maladie de Parkinston, les symptômes se développent très lentement. Dans un  premier temps, il y a :

  • une réduction de l’activité ;
  • une fatigabilité très anormale ;
  • des difficultés d’écriture ;
  • le tremblotement d’une main.

Par la suite, il y a d’autres signes de la maladie de Parkinston qui vont se faire ressentir avec notamment l’apparition des trois symptômes encore appelés la triade parkinsonnienne. Le premier symptôme est l’akinésie qui désigne le ralentissement des mouvements du corps. Le deuxième c’est l’hypertonie, encore appelé la rigidité musculaire. Le troisième symptôme de cette triade c’est le tremblement du corps au repos.

In fine, il faut dire que cette maladie n’a pas de traitement curatif connu à ce jour. Toutefois, il y a des médicaments qui aident les personnes atteintes à atténuer quelques symptômes de cette maladie.